• Notre vision - notre mission

Confiance – Compétence – Respect – Intégrité – Innovation

Notre vision : un monde du travail et de l’entreprise qui valorise l’équilibre entre bien-être et performance

Notre mission

A travers un partenariat avec nos clients, nous explorons et créons des stratégies qui dynamisent les entreprises en alliant leurs objectifs et le bien-être des collaborateurs.

Nous aidons les entreprises à identifier et réduire les sources d’épuisement professionnel en leur sein et chez les collaborateurs.

L’employeur peut ainsi se conformer aux exigences de la loi. (1)

 


(1) Loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail (M.B. 18.9.1996)

Art. 32/2

§ 1er. L’employeur identifie les situations qui peuvent mener à des risques psychosociaux au travail et il en détermine et évalue les risques. Il tient compte notamment des situations qui peuvent mener au stress au travail, à la violence et au harcèlement moral ou sexuel au travail.

§ 2. L’employeur prend, en application des principes généraux de prévention visés à l’article 5 et dans la mesure où il a un impact sur le danger, les mesures de prévention nécessaires pour prévenir les situations et les actes qui peuvent mener aux risques psychosociaux au travail, pour prévenir les dommages ou pour les limiter.

  • Le contexte actuel du burnout

    Les risques psychosociaux au travail sont définis comme la probabilité qu'un ou plusieurs travailleur(s) subisse(nt) un dommage psychique (et physique) suite à l'exposition à des composantes de l'organisation du travail. Les conséquences individuelles et collectives sont multifactorielles.

  • Les 4 piliers de notre travail

    1. Nos valeurs : confiance, compétence, respect, intégrité, innovation.
    2. L'importance de la qualité de la relation et du partenariat avec nos clients.
    3. Les compétences multidisciplinaires au sein de l’Institut (dont l’approche systémique comme outil de lecture et d’intervention) (2).
    4. Une expérience bâtie sur 10 années d’interventions à travers l’Europe.

(2) La systémique est une discipline qui étudie les ensembles et sous unités qui constituent un système (l’entreprise).
La systémique procure une vision globale, ouverte à l’inverse d’une vision analytique, plus orientée vers la recherche d’un équilibre (statu quo stable) que vers l’accompagnement du changement.
L’approche permet de :

  • Comprendre en quoi des faits séparés dans l’espace et dans le temps sont liés par des boucles de rétroactions insoupçonnées qui aboutissent à des situations en apparence inextricables.
  • Proposer des solutions durables et plus aisées à mettre en place.

Auteurs de référence : Watzlawick P. ; G. Bateson, A. Piecq, Edgard Morin, P. Singer.

  • Le GIBOP : un modèle d'intervention

    Le GIBOP est un modèle d'intervention GLOBALE "à la carte". Il vise à préserver et à renforcer le "bien-être" des collaborateurs et à leur permettre de maintenir un engagement et une performance optimale dans l'exercice de leur métier. L'entreprise a ainsi la possibilité de choisir la voie d'entrée qui convient et qui l'amenera à l'installation d'une stratégie de prévention au long cours , tout en respectant les particularités liées à son activité, ses valeurs, ses priorités, son avenir.

  • Le GIBOP : une méthode en 4 étapes

    1. S'octroyer le temps de faire connaissance
    2. Poser un diagnostic au moyen des enquêtes bien-être
    3. Décider ensemble des priorités et des plans d’action.
    4. Les étapes et les plans d’action