• La nutrition et le burnout

Une mauvaise alimentation est une source de stress pour notre organisme et un facteur de burnout

Également appelé syndrome d’épuisement, le burnout n’est pas à prendre à la légère. Il doit être pris en charge et fait d’ailleurs l’objet d’un diagnostic par un professionnel de santé. Alors, concrètement, comment l’alimentation saine et la nutrithérapie peuvent-elles être des alliées précieuses dans l’accompagnement de cette problématique ?

Le burnout

Il se caractérise par un état d’épuisement physique, mental et émotionnel profond et durable. Une personne atteinte de burnout présente en général, de façon progressive ou brutale, ces trois caractéristiques :

  • Perte de motivation, ralentissement des capacités mentales et physiques
  • Distanciation, comportement d’isolement social
  • Dépréciation de ses réussites passées, présentes, futures, dévalorisation en général

A cela s’associent souvent diverses problématiques : troubles du sommeil, alimentation anarchique, fatigue surrénale, crises d’angoisse, inflammation, maladies cardiovasculaires… en fonction du caractère, du terrain et du vécu personnel.

L’alimentation : une alliée contre le burnout

« Un esprit sain fonctionne mieux dans un corps sain » écrivait Juvénal, il y a bien longtemps.

Saviez-vous que l’épuisement professionnel et nos habitudes alimentaires allaient de pair ?

Nous le sous-estimons souvent mais une mauvaise alimentation est une source de stress pour notre organisme et un facteur de burnout.  Pourquoi manger sainement est-il si important ?

Les aliments que nous consommons sont la seule source d’énergie pour notre corps. Notre santé sera meilleure, si notre mode de vie est basé sur une alimentation saine, équilibrée et variée.

Malheureusement, entre vie professionnelle à cent à l’heure et exigences familiales, nous avons vite fait de parer au plus pressé et d’opter pour une alimentation industrielle trop riche en graisses saturées, produits laitiers, sucres, et excitants (café, alcool) pour tenir le coup… Or, ce type d’alimentation favorise l’inflammation, une glycémie instable, l’envie fréquente de sucré couplé à des problèmes digestifs et diminue la résistance au stress.

De plus, sous l’effet du stress ou de la pression dans notre travail, ce sont les glandes surrénales qui prennent le relais et nous permettent de “tenir le coup”. Sous un stress constant, ces glandes finissent par s’épuiser, notre résistance au stress diminue, et nous entrons dans la spirale du burnout.

Alors, reprendre le chemin d’une alimentation saine et ressourçante est une excellente manière de répondre à l’épuisement du corps et de démarrer sa convalescence.

Renforcer le mental grâce à la micronutrition

Le burnout déséquilibre le fonctionnement cérébral et en particulier celui des neurotransmetteurs responsables de la motivation, du plaisir et de la régulation de l’humeur : la dopamine et la sérotonine. Ce qui engendre troubles du sommeil, de l’humeur, fatigue intense, comportements alimentaire compulsifs, … et influence notre énergie psychique et nos capacités cognitives.

Enrichir l’assiette en aliments riches en acides aminés (phénylalanine, tyrosine et en tryptophane), précurseurs respectifs des deux neurotransmetteurs peut faire la différence.

Les mots en caractères gras sont expliqués : pointez le mot pour afficher l’explication.

Dopamine, noradrénaline, sérotonine

En savoir plus

 

L’intestin, notre deuxième cerveau

En savoir plus

Vous avez dès lors compris qu’une bonne synthèse en neurotransmetteurs passe par la mise en place d’un protocole nutritionnel chronobiologique ainsi qu’une complémentation alimentaire adaptée, précise et individualisée en fonction de votre clinique et de votre biologie vous permettront de retrouver votre énergie psychique et toute votre vitalité

 

Je vous propose de définir ensemble une alimentation qui vous convient personnellement, en tenant compte de vos envies, vos choix personnels et de votre état de santé.

Patricia Buchlin

Nutritionniste – Conseillère en Nutrition

Nutrithérapie (CERDEN®) – Profilage Alimentaire™

Informations consultations :  0495 48 65 46 – à Bruxelles (Forest-Uccle) & Brabant Wallon (Grez Doiceau) et par Skype

Voyez aussi la liste des spécialistes en nutrition sur le site du Cerden